Un espace de communication... Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, l’avis des lecteurs, c’est au quotidien..., la “Lettre” mensuelle...
Accueil du site > À LIRE > Les avis des lecteurs
0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Les avis des lecteurs


2 avril 2020


Cynique : comment relancer la mondialisation ?

Conseiller en capitalisme, libéral et mondialiste, Nicolas Bouzou rappelle que la peste de la fin du Moyen Age a décimé un tiers de la population. Il souligne que cela a été une chance parce qu’« elle a suscité l’innovation et favorisé l’émergence d’une forme de capitalisme » (paru dans l’Express – 01/04/2020). Si je comprends quand on a pas d’imagination pour le futur, on ne peut qu’en conclure en référence au passé qu’il n’y a pas encore assez de victimes pour relancer (ses) activités ?

Mickaël S. (IdF)

1 avril 2020

Dany le « conseiller » perd ses nerfs à propos du Coronavirus ! Stop !

Y en a marre ! Ça va bien, il faut virer Daniel Cohn-Bendit, qui prétend être le conseiller personnel du Président, avant qu’il ne finisse avec ses amis de contaminer l’Élysée. Assez de ses injures et de ses hurlements montrant qu’il a totalement perdu ses nerfs sur LCI, (cf. vidéo) en insultant le Professeur Didier Raoult, l’accusant de propos qu’il n’avait pas tenus ! Peut-être avait-il vu le récent « selfie » du Professeur et du Président à l’Élysée ? Serait-il jaloux ?

samcha96@

30 mars 2020

Coronavirus : plus de crédibilité pour des chiffres quotidiens incomplets tous azimuts !

Abreuvée par les chiffres en tous sens au point de me noyer à ne plus rien comprendre, quoi de plus ridicule ! A vouloir prouver qu’on est les « meilleurs », on nous bazarde des dizaines de chiffres tous azimuts qui ne sont pas comparables en nous faisant un point mondial au quotidien ! Le bilan journalier ne tient pas compte pour chaque pays du type de traitement de la pandémie, des données démographiques, du niveau de vie, des conditions sanitaires, des moyens d’interventions, etc. En plus, tous nos chiffres sont minimisés parce qu’officiellement incomplets. Je suis convaincue que ça ne rassure personne et tue leur crédibilité…

laetitia78@

29 mars 2020


A Bruxelles : assez de jouer la comédie de la solidarité avec le covid-19

La comédie médiatique de la Commission européenne ne suffit pas à convaincre les gouvernements et les opinions. A ce stade de la pandémie, comment oser parler d’une renaissance solidaire, économique et sociale, de l’Europe, tous ensemble après la crise sanitaire du covid-19 ! Mesdames et Messieurs les Commissaires taisez-vous ! Non, l’Union européenne n’est pas un État fédéral, ce n’est qu’un agglomérat de pays qui se replient sur eux-mêmes dès la première alerte.

Heureusement, seules la science et la recherche dans la plupart des domaines n’ont pas réellement de frontières à l’échelle de la planète. Ce n’est pas quand les « Sudistes » aboient que les « Nordistes » les entendent. Quant aux « autres » pays, dans l’euro ou hors de l’euro, ils comptent pour du « beurre ». On a trop vite tendance à l’oublier. La BCE fera ce qu’elle sera obligée de faire sans garantie de succès. C’est normal, mais le rachat de la dette ne sera pas un exploit. Ce sera avant tout une question de survie…

marsupilami77@

27 mars 2020

Le « fric », nouvelle honte de la Ligue 1 de Football professionnel !

Dernière nouvelle : Canal Plus ne s’acquittera pas le 5 avril prochain des 110 millions d’euros en faveur de la Ligue, faute de poursuite du championnat. Résultat celle-ci s’offusque. Nos grands champions n’auront plus à manger. Les pauvres ! C’est une honte !

Proto.com

26 mars 2020

Confinement : un lamentable deux poids deux mesures en dessous la table…

Quelles que soient les circonstances, les drames et maintenant l’« état de guerre », la Presse publie une « info effarante » pour nos policiers, leurs syndicats et la majorité des français à propos du confinement dans les banlieues : « Ce n’est pas une priorité que de faire respecter dans certains quartiers les fermetures de commerces et de faire cesser les rassemblements » (dixit Laurent Nuñez). Quant aux autres citoyens "out of limit", payez vos amendes et après trop de récidives vous risquez même la prison. C’est lamentable, mais justice est faite. Chacun saura apprécier ?

lavoka.net

25 mars 2020


Covid-19 : du concret et assez de télévision !

Je suis furieux... On n’a pas besoin de « grands » professeurs pour nous rappeler qu’il faut une étude sérieuse avant de lancer un produit à « grande échelle » ! Faute de solution à proposer voire à suggérer, ces « gourous » multiplient leurs interventions à la télé et sur les ondes, concluant leurs réflexions, par un constat évident à la portée de tous : pas de masques, pas de lunettes, pas de… et surtout dans l’incapacité médicale de faire des tests, devenus par là-même injustifiés à leurs yeux ! Alors qu’ils foutent la paix aux chercheurs et scientifiques reconnus dans le monde qui proposent comme Raoult un remède à tester depuis le début janvier. Ces nouvelles « vedettes » médiatiques ont choisi l’approche « comité », plus facile pour convaincre et l’imposer au « pouvoir politique ».

RG@

23 mars 2020

Comité scientifique : on le suit ou on ne le suit pas ?

De jour en jour, on finit par ne plus rien y comprendre. Les réunions de « défense » se multiplient au plus haut sommet de l’État en présence d’un comité scientifique choisi qui finit par compter les plus atypiques, peut-être détenteurs de solutions. Ils suggèrent un confinement total. En attendant, au niveau du gouvernement, en accord avec l’Élysée, la confusion est totale en matière de participation « impérative » au travail accessible d’une part, et au confinement « absolu » d’autre part ! Satisfaire les « uns » tout en veillant à ne pas contrarier les « autres »…

Gérard O. (IdF)

22 mars 2020

A chaque mot l’usage de son sens !

Pourquoi parler de « guerre » ? Chaque mot a un sens et j’ai appris qu’il fallait toujours les utiliser à bon usage. Quand on parle de « guerre » c’est contre un ennemi identifié. Les armées et les armes sont déjà à disposition. On parle alors de mobilisation générale. Tous les citoyens sont concernés. L’excès de ce vocabulaire inadapté, rabattu à mesure d’éditos dans la presse et les médias, ne change rien à la gravité de l’action à entreprendre et des mesures à appliquer.

JRM@

20 mars 2020


Coronavirus et confinement : un double langage ?

Comment parvenir à faire comprendre aux français de « rester chez eux » et inciter vivement les « présumés indispensables », hors des personnels de santé et de police, déjà mobilisés, à se rendre au travail. Ils ne vivent probablement pas seuls que je sache et le risque de contagion existe. Or nous avons tous besoin d’être ravitaillés. Alors n’est-ce pas contradictoire ? Un dilemme difficile à résoudre…

CatalinaB38

20 mars 2020

Coronavirus - la spécificité allemande

Le 20 mars les chiffres des décès étaient les suivants : Italie 3405, Espagne 833 et France 372. A la même date l’Allemagne comptait 44 décès. Comment nos dirigeants pourront-ils expliquer un jour que le chiffre français, soit 10 fois plus important ?

@GS

19 mars 2020

Europe : rien n’est jamais prévu pour prévoir l’imprévisible !

Le virus est là et bien là. Oui les déficits publics vont être très importants dans l’ensemble des pays de l’Europe et certainement dépasser toutes les prévisions pessimistes actuelles. Alors que les puristes et les suiveurs, « malades du compteur », se révisent. Rien n’est jamais prévu pour prévoir l’imprévisible ! Alors qu’ils se calment nos politiques, nos journalistes, nos spécialistes ou nos économistes avec leurs prévisions budgétaires anticipées. Si nous sommes financièrement dans la « M… », ça n’a pas d’importance. C’est de santé et de vie dont il s’agit d’abord. A force de se regarder le nombril dans les chiffres, on finit par mettre les pieds dedans. C’est curieux, mais tout à coup tous nos brillants dirigeants auraient-ils tendance à devenir plus modestes ?

Martin G. (Ile de France)

18 mars 2020


Les erreurs de l’exécutif commentées d’Outre-Rhin, en direct sur LCI !

Bravo de mieux en mieux, le « soixante-huitard » est toujours opérationnel. Même si on le savait, on le voit maintenant en direct sur LCI commenter les erreurs d’ "Emmanuel" (président de la République) et de "Philippe" (premier ministre) ? De Francfort (probablement confiné), s’affichant comme conseiller permanent de l’Élysée, il dit qu’il a échangé par texto avec le numéro « Un » pour le report des municipales à cause du coronavirus. Il regrette de ne pas avoir été écouté et que les faits lui donnent raison. En ami qui « lui veut du bien », il ne le lâchera pas !

Betacompta48@

17 mars 2020

Qui sont ces « politiques » qui nous gouvernent ?

L’interview dans « Le Monde » d’Agnès Buzyn en dit long sur l’incapacité de ceux qui nous gouvernent. J’étais déjà effondrée après des discours et des « propos de façade » que j’avais pourtant appréciés et défendus devant mes proches. Mais quand je vois la gravité de l’épidémie du virus chez nous, le dévouement de l’ensemble des personnels de santé, en rage devant tous les manques et face aux insuffisances, j’ai du mal à faire confiance à nos « politiques » qui n’ont pas anticipé !

MP50@

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012