Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est bimensuelle...
Accueil du site > À LIRE > Les avis des lecteurs
0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

Les avis des lecteurs


21 juin 2018


Les prévisions de croissance pour 2018 ne sont pas aussi optimistes...

Après le résultat fin 2017, c’était l’espoir et nos économistes parlaient d’une année 2018 exceptionnelle. Mais voilà, ils se sont trompés. La baisse de croissance en Europe est confirmée par l’Insee. La croissance en France ne devrait pas dépasser les 1,7%. Même si le gouvernement ne lâche pas comptant toujours sur les 2% minimum, il revoit sa copie en annonçant une nouvelle prévision à 1,8%. Un des facteurs évoqué, la baisse de la consommation des ménages. Peut-être que vous comprendrez vite pourquoi ?

Chrisalpha76@

19 juin 2018


De mal en pis contre la Russie, le G6 ex G7 en sort-il renforcé ?

En même temps, nous assistions au psychodrame d’un G7 réduit à 6 dont les membres européens soutenaient l’exclusion de la Russie, se tenait une Réunion de L’OCS (organisation de coopération de Shanghai) qui regroupe la Chine, l’Inde, le Pakistan, la Russie et quatre pays russophones Kazakstan, Kirghistan, Tadjikistan, ouzbekistan représentant 44 % de la population mondiale !

Aristote@

17 juin 2018

Trump : Un coup à droite, un coup à gauche, un coup au centre !

Le président des Etats-Unis a fait fort. Comment comprendre, la position de Donald Trump qui a décidé de refermer le pays sur lui-même. A droite, c’est l’UE qui est gâtée avec 25% sur l’importation de l’acier, plus 10% pour l’aluminium. A gauche, c’est la Chine qui a aussi sa part avec des taxes de 25% sur un grand nombres de produits. Mais cela ne va pas mieux au centre pour Association de libre échange avec le Canada et le Mexique. On attends la suite !

Alex G. (Rhône-Alpes)

14 juin 2018

Comment interpréter le silence de l’Union européenne à propos des migrants ?

Devant le refus de l’Italie d’accueillir plus de migrants aucun pays européen n’a osé prendre le problème à bras le corps. L’Union européenne a été entièrement absente autant dans les actes que dans la mobilisation pour développer une politique commune dans ce domaine. Les railleries des uns ou des autres n’a pas de sens…

amelie.com

13 juin 2018


Faut-il prendre les refus de l’Allemagne comme définitifs ?

Il y a longtemps que je voulais vous donner mon opinion sur un évènement dont on ne parle plus : les propositions du gouvernement français au plan européen et les suites qui leurs ont été données sont contestables. Je vous rappelle que le 21 mai dernier les réactions de l’Allemagne à ces propositions sont négatives. C’est « non » partout et pour tout. Doit-on le regretter ou non ? Finalement je ne sais pas. Je reste optimiste, car les Allemands ont autant besoin de nous que nous avons besoin d’eux…

hubertfriand88@

12 juin 2018

A propos des retraites et des charges sociales…

Je ne suis pas sûr que chacun d’entre nous avons réalisé ce qui s’est passé pour les retraites et ce qui va venir pour les charges sociales. Il est clair que c’est un gros problème. Mais on a le droit de s’inquiéter de la façon dont cela est abordé. Tous les Français ne sont pas des truands ! Je ne peux pas tout développer. Mais rassurez-vous, il y a quelqu’un qui a réfléchi sur le sujet. Je vous invite à lire l’article Jacques Bichot, paru dans Economie Matin. Vous serez bien informé…

Samcha96

5 juin 2018

Les agriculteurs avec Mercosur, le CETA et Bruxelles sont en colère !

Les agriculteurs sont en pleine lutte contre le projet de Mercosur. Ils craignent un afflux de viande bovine d’Amérique du Sud, non contrôlée et sans droits de douanes ! Rajoutez à cela la diminution de 5% des retours de la Commission européenne vers nos agriculteurs vous comprendrez leur colère. Quant au CETA, il est signé et en vigueur mais non encore approuvé par l’Assemblée nationale ! A suivre…

Vincent G. (Saône et Loire)

3 juin 2018


Pour la SNCF, le plus lourd est devant nous

Lors d’une émission sur France 5, « C’est dans l’air », Raymond Soubie, président d’Alixio, a interpellé avec détermination que devant la satisfaction générale, autant côté gouvernement que des usagers, ce n’était pas fini. En effet, il a rappelé que les véritables vraies négociations allaient commencer sur les branches, les structures, la rentabilité avec la concurrence, etc. Comme il le dit tout reste à faire. L’ère de la concertation est terminée.

Betacompta48@

31 mai 2018

Communiqué de CE21 :

Au-delà de l’inadmissible : les propos de Günther Oettinger

Cette personne est Commissaire européen au Budget à Bruxelles et se permet de prononcer mardi dernier une phrase inadmissible. Il assure que les marchés financiers allaient « enseigner aux Italiens comment voter ». Ces propos ont soulevé une profonde indignation dans le pays.

Bien-entendu, la coalition Ligue-M5S est très choquée. Mais cette indignation dépasse les plus concernés. Le parti Démocrate est aussi mobilisé et est monté au créneau. Il ajoute que nul n’est mandaté pour dire aux Italiens comment ils doivent voter. Tous les responsables demandent des « excuses officielles ou sa démission ».

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, s’est exprimé et son appel à toutes les institutions de l’UE : « respectez les électeurs. Nous sommes là pour les servir, pas pour leur donner des leçons ». Quant à la Commission européenne elle a toujours du mal à prendre clairement ses distances.

Pour le Club, il nous est apparu qu’il était indispensable de faire état de cette intervention, hors de l’acceptable !

Club Espace 21

29 mai 2018

Italie : une crise politique et financière qui ne dit pas son nom

Vous venez d’évoquer au travers d’un article de presse la crise politique en Italie. C’est bien entendu, mais les marchés continuent à l’attaquer. Revirement ou non, les propositions politiques ne sont pas satisfaisantes. Que le nouveau premier ministre soit un ancien dirigeant du FMI ne rassure en rien la bourse. C’est l’inquiétude qui prédomine. Alors, les marchés sont sur le qui-vive. Par ailleurs, le peuple italien n’est pas satisfait. Il s’attend à revoter pour des législatives avant la fin de l’année. Comment réagira-t-il ?

laetitia78@

28 mai 2018


SNCF pour s’en sortir : contribuables à vous de jouer !

Au moment où l’Etat se trouve en difficulté dans de multiples domaines publics, concernant l’ensemble de la population, il promet 35 milliards de reprise de la dette pour mettre un terme au conflit à la SNCF (22 milliards en 2020, le reste en 2022). La reprise de cette dette au niveau national impactera la limite des 3% de déficit annuel imposés par Bruxelles. Contribuables à vous de jouer !

Germain V. (IdF)

25 mai 2018

Quand au chômage, il n’a pas baissé...

Quand on nous dit que le chômage est reparti à la hausse, faudrait-il encore qu’il ait baissé. Comme vous l’avez toujours dit, commenté ou écrit, globalement, toutes catégories concernées, il n’a cessé de croître. Alors assez de jouer sur les chiffres. Avez-vous vu, les grandes entreprises ne se gênent pas pour ajuster leurs effectifs et maintenant, c’est Pôle emploi qui va être concerné par une diminution de plus de 4000 employés !

Christian M. (Loire-Atlantique)

20 mai 2018

Pollution atmosphérique : la France poursuivie par Bruxelles !

Déjà tous prévenus pour des problèmes de pollution de l’air par la Commission de Bruxelles dès le 31 janvier dernier que s’est-il passé ? Les 9 pays mis en cause, dont la France, devaient proposer des mesures pour améliorer la qualité de l’air, sous peine de poursuites en cas de manquements. C’est fait ! Bruxelles vient de poursuivre la France en justice. Pas mal le « coup » pour ceux qui prétendent être les meilleurs, à la recherche du leadership mondial dans ce domaine !

samcha96@

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012