Un espace de communication... Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, l’avis des lecteurs, c’est au quotidien..., la “Lettre” mensuelle...
Accueil du site > ARTICLES DE PRESSE > Avril 2021> 200 millions de doses de vaccins administrées d’ici le 20 avril : le nouvel (...)

Avril 2021

200 millions de doses de vaccins administrées d’ici le 20 avril : le nouvel objectif de Joe Biden

avril 2021


Du 05/04/2021 par Antoine Cuny- Le Callet pour JDD

Le président américain Joe Biden a annoncé jeudi qu’il doublait son objectif de vaccination contre le Covid-19, à 200 millions de doses d’ici la fin de ses 100 premiers jours à la Maison-Blanche. La campagne de vaccination est menée tambour battant aux Etats-Unis.

Des objectifs de vaccination revus à la hausse.

Le président des Etats-Unis, Joe Biden, a défendu le bilan de ses premiers mois à la Maison-Blanche face à la presse, jeudi. Amené à s’exprimer sur le problème de l’immigration à la frontière mexicaine ou sur celui des armes à feu, le président démocrate a rappelé que "le problème le plus urgent auquel [était] confronté le peuple américain, [était] le Covid-19 et la dislocation économique touchant des millions et des millions d’Américains". Joe Biden a annoncé la révision à la hausse des objectifs en matière de vaccination. Le 8 décembre dernier, durant la période de transition, il avait fixé un objectif de 100 millions de doses administrées au cours des 100 premiers jours de son mandat. Cet objectif, jugé plutôt prudent par certains observateurs, a été atteint dès le 58e jour, le 19 mars. Désormais, le président septuagénaire ambitionne de procéder à 200 millions d’injections d’ici la fin des 100 jours, le 20 avril. Il a par ailleurs ajouté vouloir procéder à l’ouverture de la majorité des écoles à la même échéance.

2,5 millions de doses injectées quotidiennement.

Les Etats-Unis sont l’un des pays ayant vacciné le plus, notamment grâce au recours aux vaccinodromes. Ceux-ci s’organisent sur d’immenses parkings, dans les stades ou sur les campus des universités. Trois vaccins contre le Covid-19 sont pour l’heure autorisés : ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna qui nécessite deux doses, et celui de Johnson & Johnson, qui n’en nécessite qu’une. Le pays a procédé à des commandes massives qui devraient lui permettre de sécuriser assez de doses pour vacciner l’ensemble de la population adulte d’ici fin mai, soit 245 millions de personnes. Selon les centres américains de prévention et de lutte contre les maladies, 26% des Américains ont reçu au moins une dose du vaccin anti-Covid et 14% sont entièrement vaccinés. Le rythme quotidien de vaccination est lui aussi impressionnant : sur les sept derniers jours, 2,5 millions de doses quotidiennes étaient administrées en moyenne. La Californie prévoit même d’ouvrir la vaccination à toutes les personnes âgées de plus de 16 ans dès le mois d’avril.

Un pays endeuillé.

La pandémie a fait plus de 545.000 morts aux Etats-Unis, soit le plus grand total recensé dans le monde. Les principaux indicateurs de la pandémie restent préoccupants : environ 50.000 contaminations quotidiennes sont recensées de même qu’un millier de décès. Ces données paraissent néanmoins clémentes au regard des records atteints lors du pic de début janvier, lorsque plus de 240.000 cas et plus de 3.000 morts étaient enregistrés chaque jour. Les consignes du président américain imposent en théorie le port du masque dans les transports et les bâtiments fédéraux. Mais dans les faits, l’absence de politique nationale débouche sur des situations sanitaires diverses selon les États. Dans certains d’entre eux, il est possible d’entrer dans les magasins sans masque ou de se réunir en groupe sans jauge maximale. La situation dramatique du début d’année conduit malgré tout la population à de mieux en mieux assimiler les mesures sanitaires.

à suivre dans le JDD

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012