Un espace de communication... Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, l’avis des lecteurs, c’est au quotidien..., la “Lettre” mensuelle...
Accueil du site > À LA UNE

À LA UNE

octobre 2020


EDITORIAL

50ème anniversaire du « principe de Peter », toujours plus présent dans l’actualité ! Il y a désormais cinquante ans que « tout le monde » a pris connaissance avec délectation du « principe de Peter ». C’est ce 50ème anniversaire que nous nous sommes proposés de fêter. « Pouvoir de position » et « compétence par attribution » confirment sans équivoque ce principe. Le mal est d’autant plus profond que la question de l’incompétence ne se pose plus. Le leadership, à partir de l’intelligence, essentielle mais insuffisante, nécessite de forts atouts, la formation, l’augmentation de la connaissance sur le « terrain » et de la compétence, liée à l’ensemble des expériences acquises, toujours dans le respect des autres.

A LA UNE

Échec prévisible des énergies renouvelables actuelles Désormais des milliers de scientifiques et de techniciens, comme d’élus et de citoyens ont remis en cause ce que d’aucuns appellent les énergies renouvelables. L’éolien, le solaire et la voiture électrique sont les plus cités et les plus encouragés par le « politique ». L’Europe se veut à la tête de ce développement, sans mise en doute d’un résultat attendu dans les trente prochaines années. L’éolien comme le solaire se retrouvent deux ordres de grandeur en-dessous (GW/TWh) du nucléaire et à peine à la hauteur de l’ensemble des autres sources complémentaires comme la biomasse, le gaz et le charbon. Les données sont sans appel.

THEMES - articles récents

Incompatibilité du Pacte vert au niveau de l’UE ? La pandémie de la Covid, au-delà de l’effet de surprise et des conséquences sanitaires, a bouleversé le monde économique. Après une lamentable démonstration sans appel du « chacun pour soi » sanitaire, l’Union européenne s’est attachée à vouloir sauver l’activité sur fond de propagation continue du Coronavirus. La mutualisation de la dette auprès de la BCE doit permettre de contribuer au plan de relance de chaque pays. La France bénéfice d’une subvention de 39 Md€ qui s’intègre dans les 100 Md€ de son propre plan de relance.

Sur fond de reprise du Covid-19, une nouvelle donne sociale pour un plan de relance économique… La pandémie de la Covid, au-delà de l’effet de surprise et des conséquences sanitaires, a bouleversé le monde économique. Après une lamentable démonstration sans appel du « chacun pour soi » sanitaire, l’Union européenne s’est attachée à vouloir sauver l’activité sur fond de propagation continue du Coronavirus. La mutualisation de la dette auprès de la BCE doit permettre de contribuer au plan de relance de chaque pays. La France bénéfice d’une subvention de 39 Md€ qui s’intègre dans les 100 Md€ de son propre plan de relance.

Comment mobiliser toutes les compétences pour mieux appréhender la crise ? Déjà la situation économique était fragile en fin d’année 2019. La Covid-19 n’a rien arrangé. Des secteurs entiers de l’économie sont aux abois. Bon nombre de moyennes, petites et très petites entreprises, d’artisans et certaines professions ne pourrons pas s’en sortir. Le chômage partiel, la baisse d’activité, la réalité du chômage induit et la relance de l’emploi sont les priorités. le discours ne suffit pas. Toute la difficulté des responsables qui sont aux commandes va être d’arriver à concilier l’inconciliable. C’est tout l’art du manager comme du responsable politique. Les femmes et les hommes, avec leurs qualités et leurs défauts, constituent la richesse et la faiblesse de l’action au quotidien. Ce sont eux qu’il faut mobiliser.

" La Une " du blog complète l'éditorial. Si les questions d'actualité influent sur la dominante du moment, il n'en reste pas moins que ce blog est un support de réflexion et nous chercherons à harmoniser au mieux les présentations pour garder un minimum de cohérence avec les thèmes abordés.

Editoriaux déjà parus


Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012