Un espace de communication... Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, l’avis des lecteurs, c’est au quotidien..., la “Lettre” mensuelle...
Accueil du site > À LA UNE

À LA UNE

juin 2020



Le « Millefeuille » administratif ne diminuera pas de taille… Les élections municipales et la Covid sont révélatrices d’un « mal français » qui affecte les citoyens et les politiques pour des raisons différentes. Le « Millefeuille » administratif, tient toujours le haut du pavé. Le souci de simplification et le contrat de responsabilité occupent les esprits. Quoiqu’en pensent nos dirigeants à l’heure du renouveau, la lourdeur des procédures ne diminue pas. Les « unes » sont remplacées par les « autres » avec le simple souci de vouloir satisfaire « tout le monde », en témoigne le nombre astronomique d’amendements pour un projet de loi. L’Entreprise n’échappe pas non plus à la règle à tous les niveaux !

A LA UNE

Comment mobiliser toutes les compétences pour mieux appréhender la crise ? Déjà la situation économique était fragile en fin d’année 2019. La Covid-19 n’a rien arrangé. Des secteurs entiers de l’économie sont aux abois. Bon nombre de moyennes, petites et très petites entreprises, d’artisans et certaines professions ne pourrons pas s’en sortir. Le chômage partiel, la baisse d’activité, la réalité du chômage induit et la relance de l’emploi sont les priorités. le discours ne suffit pas. Toute la difficulté des responsables qui sont aux commandes va être d’arriver à concilier l’inconciliable. C’est tout l’art du manager comme du responsable politique. Les femmes et les hommes, avec leurs qualités et leurs défauts, constituent la richesse et la faiblesse de l’action au quotidien. Ce sont eux qu’il faut mobiliser.

THEMES

Sur fond de reprise du Covid-19, une nouvelle donne sociale pour un plan de relance économique… La mutualisation de la dette auprès de la BCE doit permettre de contribuer au plan de relance de chaque pays. La France bénéfice d’une subvention de 39 Md€ qui s’intègre dans les 100 Md€ de son propre plan de relance. Contraint par la crise et boosté par la disponibilité de fonds, le gouvernement français a proposé aux partenaires sociaux une nouvelle donne pour son plan de relance. Concertation et/ou négociation, qui seront les interlocuteurs ? Parler de partenaires sociaux ne suffit pas. Encore faut-il les identifier, apprécier leur degré de représentation et éviter de ne pas aboutir en partant tous azimuts dans des réformes pour certaines innovantes ou prématurées.

Activité et Emploi : les prémisses d’une catastrophe annoncée ? Combien de fois faudra-t-il encore le répéter ? Cette crise financière n’est qu’un premier acte. C’est d’abord la crise économique qui sera le déclencheur d’une crise sociale de grande envergure. Avec le confinement et l’arrêt d’une grande partie de l’activité économique du pays, les aides publiques permanentes nécessaires de l’État se répand à crédit tous azimuts. L’activité et lemploi sont la « priorité des priorités » incompatible avec des annonces dithyrambiques. Il n’y a pas de place pour Le « en même temps » Nul ne peut se contenter d’autosatisfaction permanente en détournant l’attention d’un problème vital pour la France.

" La Une " du blog complète l'éditorial. Si les questions d'actualité influent sur la dominante du moment, il n'en reste pas moins que ce blog est un support de réflexion et nous chercherons à harmoniser au mieux les présentations pour garder un minimum de cohérence avec les thèmes abordés.

Editoriaux déjà parus


Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012