Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est bimensuelle...
Accueil du site > PROPOS DE PRESSE > Octobre 2016> Le livre des journalistes du « Monde » sur Hollande torpille la communication (...)

Octobre 2016

Le livre des journalistes du « Monde » sur Hollande torpille la communication de l’Elysée

octobre 2016


Du 13/10/2016 pour Le Monde

Le livre de confidences de François Hollande, « Un président ne devrait pas dire ça… », de Gérard Davet et Fabrice Lhomme publié le 12 octobre chez Stock, agace et amuse.

Le retour de Valérie Trierweiler et des « sans-dents »

L’ex-compagne du chef de l’Etat a publié, mercredi sur Twitter, un SMS qu’elle attribue à François Hollande daté de 2008, dans lequel il utiliserait l’expression « sans-dents ». L’expression avait fait scandale en 2014 lors de la publication de « Merci pour ce moment », le livre de Valérie Trierweiler (...)

Dans « Un président ne devrait pas dire ça », publié jeudi, M. Hollande qualifie de « trahison » la révélation de ce terme par son ex-compagne dans son ouvrage autobiographique.

« Un problème avec l’islam »

François Hollande évoque dans le livre « un problème avec l’islam » en France, où le président juge qu’« il y a trop d’arrivées » de migrants : des propos susceptibles de raviver un débat politique français obnubilé par l’immigration.

A la question de savoir s’il y a « trop d’immigration » en France, posée par les auteurs le 23 juillet 2014, le président aurait répondu : « Je pense qu’il y a trop d’arrivées, d’immigration qui ne devrait pas être là. »

« Ce n’est pas l’islam qui pose un problème, dans le sens où ce serait une religion qui serait dangereuse en elle-même, mais parce qu’elle veut s’affirmer comme une religion dans la République… »

La magistrature, « une institution de lâcheté »

François Hollande a rencontré, mercredi 12 octobre au soir, le premier président et le procureur général de la Cour de cassation, Bertrand Louvel et Jean-Claude Marin, après la publication de ses propos polémiques sur l’institution judiciaire.

En effet, il avait annoncé que la magistrature était « une institution de lâcheté (…). C’est quand même ça, tous ces procureurs, tous ces hauts magistrats, on se planque, on joue les vertueux… On n’aime pas le politique. » (...)

Jean-Christophe Cambadélis minimise la portée de l’ouvrage

Interrogé en marge d’une conférence de presse devant l’Association des journalistes parlementaires, le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a estimé que « tout ceci n’intéresse pas forcément l’ensemble des Français, même si, je le comprends, ça intéresse le paysage médiatico-politique français » (...)

Stéphane Le Foll salue « un exercice de transparence »

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement et proche de François Hollande, a défendu un « exercice de transparence » dans la publication de nombreuses confidences.

« Les journalistes font leur travail et la liberté de la presse est une liberté essentielle. Le président de la République a des contacts, comme d’autres d’ailleurs, avec des journalistes qui posent des questions auxquelles on doit répondre », a déclaré M. le Foll lors du compte rendu du conseil des ministres (...)

Pour Nicolas Dupont-Aignan, Hollande « ne devrait pas se représenter »

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France et candidat à la présidentielle 2017, a estimé mercredi que François Hollande « n’a pas été président de la République » et devrait « ne pas se représenter ».

Evoquant le livre des deux journalistes du « Monde », il a dénoncé : « Ce qui m’a le plus surpris c’est quand j’ai appris qu’il avait passé (…) 61 rendez-vous, 10 dîners » avec les journalistes (...)

« Quand travaille-t-il ? », s’interroge Marine Le Pen

Mercredi, Marine Le Pen, candidate FN à la présidentielle, s’est dite « affligée » par les confidences de François Hollande dans le livre « Un président ne devrait pas dire ça », se demandant « quand travaille » le président, accusé de trop recevoir les journalistes (...)

« Il est observateur de lui-même, ce n’est pas ce dont la France a besoin », d’après la présidente du Front national.

La presse se délecte

Le livre fait le bonheur de la presse, à défaut de remporter son adhésion, tant la « communication de gribouille » du chef de l’Etat déconcerte les observateurs (...)

Les avis des éditorialistes droite et gauche confondus, ne sont pas loin d’être aussi accablants (...)

à suivre dans LE MONDE

Commentaire de CE21 :

Invraisemblable communication et... pourtant !

Au gré d’indiscrétions choisies, d’allusions volontaires et de propos déplacés parfois consternants, les journalistes du Monde proposent plus de 700 pages, provenant de 61 entretiens qui ont eu lieu tout au long de ce quinquennat. Ils rapportent aussi des commentaires intentionnels et des états d’âme de François Hollande, chef de l’Etat. La parution de ce livre était-elle programmée à cette date ? Pourquoi ? Quel est l’objectif réel attendu ?

Il est vrai que ce ramassis d’informations provocantes et déplacées sont très mal ressenties. Comment peut-on au travers de ces flots d’informations contradictoires parvenir à comprendre, analyser, expliquer, puis discuter et commenter des propos politiques venant du plus haut niveau de l’Etat ? C’est difficile à admettre et vraiment regrettable...

Club Espace 21

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012