Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est bimensuelle...
Accueil du site > ÉDITORIAL> Attentat à Nice : la France à nouveau dans la tourmente

ÉDITORIAL

Attentat à Nice : la France à nouveau dans la tourmente

Un lourd bilan difficile à appréhender…

juillet 2016


Un camion, poids lourd de 19 tonnes, a foncé dans la foule rassemblée jeudi soir sur la promenade des Anglais à Nice pour assister au feu d’artifice du 14 juillet. Son chauffeur a fini sa course de près de 2 kilomètres après avoir été abattu par les policiers. Il est rentré volontairement et avec détermination dans une foule compacte. Fauchant sur son passage des dizaines de personnes, cette action est considérée comme un attentat.

Le véhicule « en question » – source : L’Express


Plus de 30.000 personnes étaient réunies dans la zone piétonne de la promenade des Anglais à la fois pour s’associer à fêter ce 14 juillet et pour voir le feu d’artifice comme chaque année. La violence des chocs a été telle que le bilan est très lourd. Ce 15 juillet au soir, on compte 84 personnes qui ont trouvé la mort, dont plusieurs enfants, et 202 blessés dont 52 d’entre eux se trouvent toujours en « urgence absolue », selon le dernier bilan du ministère de l’intérieur. Parmi les victimes étrangères, il y a entre autres des personnes de nationalité américaine, britannique, italienne, russe et suisse pour ne citer que celles-ci.

Un série de décisions complémentaires ont été prises en ce qui concerne le plan « Vigipirate » relevé au niveau « alerte attentat ». La proposition de prolongement de l’état d’urgence de 3 mois sera soumise par ailleurs au parlement. Associée à ces mesures, François Hollande renforce l’opération Sentinelle par l’armée.

Inattendu dans sa forme, le bilan de cet attentat est très lourd. La promenade des anglais est fermée pour une durée indéterminée. A noter qu’un deuil national de trois jours a été décrété les 16, 17 et 18 juillet.

Intervention de la Police après l’attentat – source : L’Express


L’identité du chauffeur du camion a été reconnue. Cet individu, tunisien de 31 ans, chauffeur-livreur, vivait à Nice avec une carte de séjour. Si les services de renseignements ne le connaissaient pas, il était en revanche connu par la Police pour des faits de droit commun. Il avait été condamné à 6 mois de prison avec sursis en mars 2016 !

Quelles sont les vrais raisons de ce « massacre » en liaison avec Daesh ? Prémédité ou non ? Y a-t-il des complicités ? Lesquelles ? Comment tirer les conséquences de ce que les « pouvoirs publics » et la « presse » confirment comme étant un attentat islamiste…

Dans le monde entier de l’Est à l’Ouest, du Nord au Sud, la plupart des pays se sont associés au deuil de la France et lui ont témoigné leur soutien.

Club Espace 21

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012