Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est bimensuelle...
Accueil du site > PROPOS DE PRESSE > Mars 2016> Bruxelles : « une épreuve de vérité »

Mars 2016

Bruxelles : « une épreuve de vérité »

mars 2016


Du 23/03/2016 par Jérôme Fenoglio (Le Monde)

Editorial du « Monde ». Cette fois, c’est Bruxelles, le cœur de l’Europe, qui a été frappé par les terroristes islamistes.

Le galimatias mortifère que véhiculent ces djihadistes venus d’Europe est le contraire de ce que représente Bruxelles la cosmopolite, capitale d’un projet européen symboliquement pris pour cible.

A chaque fois, cette violence, pas si aveugle que ça, nous surprend. Cela ne devrait pas. Après, Madrid, après Londres, après Paris, deux fois durement touchée l’an passé, aujourd’hui Bruxelles, nous savons. Nous ne pouvons pas ignorer que le terrorisme va durer (...) La bataille contre le djihadisme sera longue.

Nul dénigrement du travail des services de police et de renseignement dans ce constat – qu’ils sont d’ailleurs les premiers à faire. Chaque démantèlement d’une cellule terroriste, chaque arrestation, celle du Français Salah Abdeslam, à Bruxelles justement, la semaine dernière, suscite un soulagement bien naturel (...)

Demi-mensonge

Mais il ne faut pas entretenir de faux espoirs. La lutte contre le terrorisme djihadiste prendra du temps avant de le vaincre – sans doute faut-il compter en années. Les politiques, les gouvernants devraient le dire. Ils ne le font pas assez, ce qui revient à masquer une partie de la vérité. Dans des démocraties saines, les opposants devraient aussi le reconnaître. Ils ne le font pas assez, ce qui revient à participer à un demi-mensonge (...)

L’Europe absente

Mieux vaut reconnaître la complexité du phénomène, à un double niveau. Sur la scène européenne, l’EI a vraisemblablement tissé des réseaux logistiques sophistiqués, en vue de perpétrer des attaques simultanées dans différentes capitales du continent. Pas d’angélisme ici : la lutte passe par des moyens accrus pour les services de police et de renseignement. L’efficacité commanderait sans doute une coordination renforcée au niveau européen. Hélas, l’Union, déjà incapable de solidarité face au drame des réfugiés, est dans une phase régressive, ce qui la rend plus vulnérable encore.

Mais le djihadisme européen, même s’il a des causes endogènes, se nourrit aussi du chaos moyen-oriental. L’extinction du terrorisme chez nous passe par le règlement des tragédies syrienne et irakienne. Là encore, il faut sans doute compter en années (...)

Pour notre continent, la bataille contre le terrorisme est une épreuve de vérité.

A suivre dans Le Monde

Commentaire CE21 :

La Belgique est en deuil et se remet difficilement dans la douleur de ces attentats

Le bilan des attentats de Bruxelles, revendiqués par Daesh, s’est encore alourdi ce jeudi 23 mars. On dénote aujourd’hui 31 personnes qui ont trouvé la mort dans les explosions dans le hall d’enregistrement de l’aéroport Zaventem et dans la rame de métro à la station Maelbeek près du Parlement européen. Plus de 270 autres ont été blessées dont dix Français. Parmi eux quatre seraient dans un état grave.

L’identité de plusieurs membres des deux commandos djihadistes a été reconnue. Si deux kamikazes ont été identifiés, le troisième homme est en fuite. Pour l’instant, le nombre exact de terroristes impliqués dans ces attaques n’est pas encore définitif. Les enquêtes continuent...

Club Espace 21

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012