Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est bimensuelle...
Accueil du site > PROPOS DE PRESSE > Janvier 2016> Les politiques de plus en plus nombreux à s’alarmer des finances de (...)

Janvier 2016

Les politiques de plus en plus nombreux à s’alarmer des finances de l’assurance chômage

janvier 2016


Du 20/0/2016 par Anne de Guigné (Le Figaro)

La Cour des comptes a tiré la sonnette d’alarme dans un rapport publié lundi. Fin 2016, la dette de l’Unedic atteindra près de 30 milliards d’euros. L’Exécutif appelle les partenaires sociaux à prendre leurs responsabilités.

Forte pression sur les partenaires sociaux gestionnaires du régime de l’assurance chômage, l’Unedic. Alors que patronat et syndicats entameront dans quelques semaines la renégociation des règles d’indemnisation du chômage, l’exécutif tend de plus en plus ouvertement à s’inviter à la table des discussions. Lundi, à l’occasion de ses vœux aux forces vives, le Président de la République a ainsi appelé les uns et les autres à prendre leurs responsabilités en soulignant « qu’en France la durée d’indemnisation est la plus longue d’Europe mais la durée de formation est la plus courte. »

Mercredi dernier, c’était au secrétaire d’État aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen de s’emparer du sujet dans une émission sur Public Sénat. « Il serait assez vraisemblable qu’il faille un petit peu changer les paramètres de notre assurance-chômage (…). Je pense que ces questions-là doivent être traitées avec courage par les partenaires sociaux (…) », avait-il lancé. Depuis un an, le message est aussi régulièrement porté par le Premier ministre, Manuel Valls. Dans un discours au CESE, la semaine dernière, il a d’ailleurs une nouvelle fois demandé aux partenaires sociaux de « dépasser les postures » afin de trouver des « solutions d’avenir » pour redresser le régime de l’assurance chômage.

Le secrétaire d’État au Budget, Christian Eckert, suit également bien sûr de très près les dérapages de l’assurance-chômage. Il a même fixé un objectif d’économies aux partenaires sociaux pour l’année 2016 de 800 millions d’euros et intégré la somme aux 7,4 milliards d’économies qu’il entend réaliser en 2016 dans la sphère sociale.

Durée maximale d’indemnisation fixée à 36 mois pour les plus de 50 ans

Ce dossier très clivant politiquement mobilise aussi l’opposition LR. Dans un entretien au Point, le candidat à la primaire François Fillon a présenté des mesures chocs pour redresser le régime. Il « propose dès aujourd’hui de mettre en place la dégressivité de l’indemnisation du chômage. Et si les partenaires sociaux s’y opposent, alors il faut changer le statut de l’assurance-chômage. Soit l’État reprend la main et impose sa politique, soit l’État retire aux partenaires sociaux sa garantie pour l’avenir. »

Le sujet est brûlant : depuis 2009, le régime de l’assurance chômage est tombé dans le rouge. La dette cumulée de son gestionnaire l’Unedic devrait être de 25,7 milliards d’euros en 2015 et dépassera les 29 milliards d’euros fin 2016 à réglementation et cotisations constantes. Aujourd’hui, pour pouvoir bénéficier de l’assurance chômage, il faut avoir au moins travaillé quatre mois. La durée maximale d’indemnisation est fixée à 24 mois pour les moins de 50 ans et à 36 mois pour les plus de 50 ans.

A suivre dans Le Figaro.fr

Commentaire CE21 :

Un système d’indemnisation à revoir entièrement...

Depuis plus de 7 ans, le régime d’indemnisation des chômeurs est en déficit. Celui-ci ne cesse de croître. La dette cumulée atteint le niveau caractéristique des 30 milliards d’euros ! Le système d’indemnisation est à revoir entièrement. La Cour des comptes interpelle à nouveau le gouvernement... Encore un voeu pieu !

Le paradoxe du ridicule est dans l’essence même des conditions d’attribution de cette indemnité : la durée d’activité pour pouvoir en bénéficier (4 mois !) ; la durée maximale d’indemnisation en fonction de l’âge (2 ans jusqu’à 50 ans et 3 ans pour les plus de 50 ans, considérés déjà comme des seniors !). On finit par préférer payer les gens à ne rien faire !

Club Espace 21

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012