Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est bimensuelle...
Accueil du site > PROPOS DE PRESSE > Décembre 2015> COP21 : à Paris, l’accord pour le climat est adopté

Décembre 2015

COP21 : à Paris, l’accord pour le climat est adopté

décembre 2015


Du 13/12/2015 par Anne-Charlotte DUSSEAULX avec AFP (Le JDD.fr)

Au terme de deux semaines de négociations, les représentants de 195 pays ont adopté samedi à Paris un accord mondial sans précédent pour lutter contre le réchauffement de la planète.

Ça y est (...) Les délégués des 195 pays réunis depuis deux semaines au Bourget (Seine-Saint-Denis) ont validé le texte présenté samedi matin par Laurent Fabius. "Je regarde la salle, je vois que la réaction est positive, je n’entends pas d’objection, l’accord de Paris pour le climat est adopté !", a déclaré le président de la COP21. Une ovation de plusieurs minutes a alors eu lieu dans la salle, six ans après le fiasco de la COP de Copenhague (...)

François Hollande est monté à la tribune, a tenu la main de Ban Ki-moon et celle de Laurent Fabius, tandis que la responsable climat de l’ONU Christiana Figueres et la négociatrice en chef de la France Laurence Tubiana se donnaient une longue accolade.

"L’Histoire est écrite par ceux qui s’engagent..."

"Vous avez été capable de dépasser vos intérêts légitimes pour trouver un accord et pas n’importe quel accord : un accord ambitieux, universel, contraignant", a poursuivi François Hollande, rappelant les mises en garde lorsque la France s’était proposée "il y a trois ans" d’accueillir la COP21 (...) "L’Histoire est écrite par ceux qui s’engagent, pas par ceux qui calculent", a-t-il encore plaidé. Et de lancer aux personnes présentes : "Vous pourrez être fier devant vos enfants et petits enfants."

François Hollande a annoncé qu’il proposerait aux "pays qui veulent aller plus vite" dans la lutte contre le changement climatique de revoir leurs engagements avant 2020. Il s’est également engagé "au nom de la France" à "réviser au plus tard en 2020 nos engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre".

"La France a uni le monde"

Avant d’entrer en plénière, le plus important groupe de pays, le G77 + la Chine (134 pays émergents et en développement), avait dit être satisfait du texte, auquel des modifications ont encore été apportés dans la nuit (...) Un mois après les attentats de Paris, "la France a uni le monde" en permettant à 195 pays de conclure un accord pour limiter le réchauffement climatique, a déclaré samedi le commissaire européen pour le climat, Miguel Arias Canete (...)

"Nous sommes presque au bout du chemin et sans doute au début d’un autre", avait déclaré Laurent Fabius à la mi-journée en présentant le texte. Il avait appelé les pays à adopter "un accord historique" au cours d’un discours déjà empreint d’émotion et ponctué par des applaudissements.

Il n’y a pas eu de vote, le consensus étant requis dans le cadre de la Convention climat de l’ONU.

Reste encore beaucoup de chemin. Il faudra en premier lieu que les pays respectent leurs engagements. Le climatologue français Jean Jouzel, prix Nobel de la paix en 2007 avec le groupe d’experts du climat (GIEC), juge "ambitieux" l’accord conclu samedi, mais regrette un manque de moyens pour agir d’ici 2020. "Ma déception, c’est le pré-2020 (date d’entrée en vigueur de l’accord). C’est essentiel d’agir aussi avant 2020 et il n’y a pas de réelle ambition sur ce point-là (...) Le seul espoir, c’est qu’il y a une invitation à remonter l’ambition avant 2020, mais c’est une simple invitation...", a réagi le climatologue.

A suivre dans Le JDD.fr

Commentaire CE21 :

Un encouragement avec un espoir pour la planète...

La COP 21 vient de se terminer ce samedi 12 décembre avec un résultat très satisfaisant, qualifié d’« historique » par les participants, par les politiques et par la presse. La France a réussi sa performance en obtenant à l’unanimité des 195 participants un engagement qualitatif, juridiquement contraignant, avec un objectif de réchauffement inférieur à 2° C, voisin des 1,5° C.

A l’aune de cette conférence, l’attente des pays pauvres ne trouve cependant pas toute l’écoute espérée en matière de financement. Les contributions prévues à hauteur de 100 Md$ resteront en deçà de leurs espoirs. Mais il s’agit d’un apport plancher, révisable dès 2025. La France espère remobiliser avant 2020 un certain nombre de pays pour aller plus vite vers des objectifs plus ambitieux.

Club Espace 21

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012