Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est bimensuelle...
Accueil du site > PROPOS DE PRESSE > Novembre 2015> Selon l’américain ADP, l’emploi se redresse en France

Novembre 2015

Selon l’américain ADP, l’emploi se redresse en France

novembre 2015


25/11/2015 par Anne de GUIGNE (Le Figaro)

L’indicateur ADP sur l’évolution de l’emploi en France laisse espérer une nette baisse du chômage à moyen terme. Les conclusions des enquêtes de l’Insee sont toutefois plus prudentes.

Le géant américain des Ressources Humaines, ADP, a publié ce mardi son estimation mensuelle de l’évolution de l’emploi en France. Selon cet indicateur, 16000 postes ont été créés dans le pays le mois dernier, soit 5000 de plus qu’en septembre. Ce mouvement est porté par l’industrie, avec 6700 nouveaux postes issus de ce seul secteur. Pour absorber les entrées de nouveaux actifs sur le marché du travail, il faut créer environ 100.000 emplois en France, chaque année. Selon ADP, depuis un semestre, environ 14000 emplois ont été créés en moyenne chaque mois. Si cette tendance se poursuivait, le chômage devrait donc structurellement baisser dans le pays.

Une telle conclusion est pourtant à prendre avec des pincettes. Les résultats de l’indicateur américain divergent en effet de ceux publiés par l’Insee. Selon l’Institut officiel de la statistique, au deuxième trimestre, l’emploi a augmenté de 23800 postes en France, un résultat moitié moins élevé que celui obtenu par ADP, qui recense 46800 créations de postes entre avril et juin. Une des divergences principales portent justement sur l’industrie. Selon l’Insee, ce secteur a détruit 9000 emplois au deuxième trimestre. Pour ADP, il en a créé 16000.

Un complément des travaux de l’Insee

Lancé en septembre dernier, l’indicateur ADP reste pour l’instant confidentiel dans le paysage français de l’emploi, alors qu’il fait référence aux États-Unis. Dans les deux pays, l’indicateur est bâti à partir des données que le groupe recueille auprès de ses clients et qu’il retraite. En France, où la tradition statistique publique est très respectée, les travaux d’ADP devraient trouver leur place en tant que compléments des publications de l’Insee.

Comparativement à l’Insee, ADP a en effet le mérite de la rapidité. Le groupe va publier tous les mois, avec seulement trois semaines d’attente, les évolutions de l’emploi en France. L’Insee travaille de son côté suivant un rythme trimestriel, à partir des fichiers de l’Urssaf et délivre les conclusions de ses travaux 70 jours après la fin du trimestre étudié.

A suivre dans Le Figaro

Commentaire CE21 :

Deux façons de compter qui s’opposent ?

Le taux de chômage en France va-t-il dépendre d’un nouveau logiciel ? A en croire cet article, l’indicateur ADP, plus rapide et plus direct, est basé sur une autre approche que les données statistiques de l’INSEE. Les approches ne sont pas les mêmes.

Comparativement, les résultats en termes de création ou de destruction d’emplois sont encore très différents. L’application en France du système ADP méritera une validation secteurs par secteurs et à l’échelle de plusieurs mois avant d’être appréciée.

Club Espace 21

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012