Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est bimensuelle...
Accueil du site > PROPOS DE PRESSE > Novembre 2015> L’enquête, les faits et le deuil : le point sur les attentats de Paris deux (...)

Novembre 2015

L’enquête, les faits et le deuil : le point sur les attentats de Paris deux jours après

novembre 2015


Du 15/11/2015 par William Plummer (Le Figaro) et AFP

Les dernières avancées de l’enquête

Trois fusils Kalachnikov ont été découverts dans une Seat Leon retrouvée à Montreuil en Seine-Saint-Denis. Cette voiture de couleur noire a été utilisée par les terroristes lors des fusillades vendredi soir dans les Xe et XIe arrondissements (...)

Attentats de Paris : les dernières informations en direct

Plusieurs personnes ont été arrêtées samedi lors d’une vaste opération de police dans la commune bruxelloise de Molenbeek alors qu’une piste belge semble se matérialiser. Ces arrestations - trois selon les médias belges - « peuvent être vues en connexion avec une voiture Polo grise louée en Belgique retrouvée devant la salle du Bataclan » a déclaré le ministre belge de la Justice Koen Geens (...) Il se pourrait qu’elles aient été à Paris vendredi, n’ont pas exclu les autorités belges.

Le titulaire du passeport syrien découvert près du corps d’un des auteurs des attentats de Paris est entré le 7 octobre en Serbie où il a demandé l’asile (...) Des vérifications ont permis de confirmer qu’il s’agit de la personne ayant été identifiée en Grèce le 3 octobre (...)

L’identité des assaillants

Les enquêteurs des services antiterroristes ont déjà identifié deux des assaillants. L’un, qui a participé à la prise d’otages au Bataclan, Omar Ismaïl Mostefaï, est un Français de 29 ans. Né à Courcouronnes, en banlieue parisienne, il était fiché pour sa radicalisation islamiste depuis 2010 (...) Il fréquentait assidûment la mosquée de Lucé, près de Chartres (Eure-et-Loir).

Les enquêteurs tentent de confirmer que le kamikaze a bien séjourné en Syrie en 2014. Condamné à plusieurs reprises pour des délits de droit commun, il n’avait jamais fait de séjour en prison. Il a été identifié par ses empreintes (...) dans la salle de spectacle. Au moins six personnes de son entourage - dont son père et son frère - ont été placées en garde à vue (...)

Deuil national de trois jours

Le décret du président François Hollande proclamant trois jours de deuil national jusqu’à mardi a été publié dimanche au Journal officiel. « Les 15 novembre, 16 novembre et 17 novembre 2015 sont déclarés jours de deuil national en hommage aux victimes des attentats commis à Paris le 13 novembre 2015 », peut-on lire dans le décret. C’est la sixième fois seulement qu’une telle mesure est décrétée sous la Ve République (...)

Un dispositif de sécurité maximal

Gares sous surveillance, policiers, gendarmes, démineurs, pompiers et armée sur le pont (...) Les contrôles aux frontières ont été rétablis, avec 61 principaux points de passage autorisés strictement contrôlés. Les gares RER, frontalières ou internationales, sont aussi sous surveillance, tout comme les ports et les axes routiers, notamment les autoroutes.

De plus, 230 gendarmes en renfort « ont été mis à la disposition de la préfecture de police (de Paris) et deux sections du GIGN sont pré-positionnées », a détaillé le ministre (de l’intérieur). Quant aux armées, elles « ont dégagé 1000 militaires supplémentaires » (...) Les renforts s’ajoutent « aux 30.000 policiers, gendarmes et militaires engagés depuis plusieurs mois à la protection de 5000 lieux sensibles sur l’ensemble du territoire, dans le cadre du plan Vigipirate », a rappelé Bernard Cazeneuve.

Hollande reçoit la classe politique

Après son prédécesseur Nicolas Sarkozy reçu dans la matinée, le chef de l’Etat reçoit à l’Elysée les responsables du Sénat, de l’Assemblée nationale et les chefs de partis pour tenter d’établir l’unité nationale. Il y aura notamment la dirigeante du parti d’extrême droite Front national, Marine Le Pen, et le président du MoDem François Bayrou. Lundi, François Hollande s’exprimera devant le Congrès à Versailles, une première pour lui.

A suivre dans Le Figaro

Commentaire CE21 :

Les réactions après ce drame...

Au-delà des très nombreuses réactions d’une grande majorité de Français touchés de près ou de loin par ces massacres, personne n’est insensible. Mais entre Paris et sa région, et la Province, les réactions et le ressenti sont différents. Quelques jours de recul permettront de mieux les apprécier.

Les politiques sont reçus à l’Elysée et le Congrès sera rassemblé à Versailles. Tous les points de vue seront exprimés dans un contexte particulier, mais rappelons que l’unité nationale n’impose pas le silence.

Au plan international, c’est l’unanimité pour soutenir la France dans ce moment difficile, sur la forme et sur le fond, qu’il s’agisse des occidentaux, Etats-Unis en tête, de la Russie, de la Chine et de nombreux pays africains. Le contenu de ce soutien est pour sa part, beaucoup plus délicat à identifier !

Club Espace 21

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012