Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est bimensuelle...
Accueil du site > PROPOS DE PRESSE > Octobre 2015> Relèvement du plafond de la dette aux USA ? On recommence dès le 3 novembre (...)

Octobre 2015

Relèvement du plafond de la dette aux USA ? On recommence dès le 3 novembre !

octobre 2015


Du 26/10/2015 par Charles Sannat repris dans Economie matin

Bon comme vous le savez aux Etats-Unis d’Amérique ils ont un truc génial qui s’appelle le Congrès et qui doit tous les ans autoriser le gouvernement fédéral à faire encore plus de dettes et d’emprunts que personne évidemment ne sera en mesure de rembourser. Alors régulièrement se pose la question… va-t-on autoriser le gouvernement à dépenser plus de sous qu’il n’a pas ?

Invariablement la réponse est OUI…

D’un autre côté dire non cela revient à dire que l’Etat fédéral est en faillite… Évidemment, les Etats payent leurs dépenses avec de nouveaux emprunts et ils dépensent chaque année plus qu’ils ne gagnent. C’est valable aux Etats-Unis et partout ailleurs dans le monde pour les économies dites "développées"…

Si le Congrès dit non, les USA seront tout simplement en cessation de paiement comme ce fût le cas lors du dernier désaccord entre républicains et démocrates ce qui a posé quelques menus problèmes d’ordre international puisque les Chinois, par exemple, détenteurs de plus de 1 500 milliards de dollars de dette américaine étaient furieux (...)

Le secrétaire au Trésor Jacob Lew J. est à nouveau inquiet…

Comme nous l’apprend cet article du Los Angeles Times, le secrétaire au Trésor Jacob J. Lew a essayé de mettre la pression sur les législateurs (les parlementaires du Congrès) pour élever le plafond de la dette de la nation avant la date limite du 3 novembre avertissant qu’il craignait un défaut du gouvernement fédéral accidentel si les parlementaires parlementaient trop longtemps (…)

Lew a donc écrit aux dirigeants du Congrès la semaine dernière leur indiquant que le département du Trésor serait en incapacité de pouvoir emprunter dès le 3 novembre – soit deux jours plus tôt qu’une estimation précédente – à moins que la limite de la dette soit de nouveau relevée (...) Les responsables de l’administration Obama ont refusé de négocier, en faisant valoir que le Congrès a la responsabilité d’augmenter cette limite (...)

40% de probabilités de nouveau défaut !

En fait on ne le sait pas mais la nation américaine a techniquement "frappé" la limite de la dette en mars dernier, mais les fonctionnaires du Trésor ont eu recours à des mesures dites extraordinaires depuis et jonglent avec les finances publiques et continuent à emprunter.

Hélas ces mesures seront épuisées le 3 novembre, et le compte à rebours sur un défaut potentiel a commencé, a déclaré Lew ! Rein de plus et rien de moins (…)

Remarquez, un nouveau petit défaut pourrait bien arranger la FED qui du coup serait obligée d’imprimer de l’argent plutôt que d’augmenter ses taux d’intérêts !!!

Cala fait des années que la comédie continue… on va encore recommencer…

Préparez-vous, il est déjà trop tard !

A suivre dans Economie matin

Commentaire CE21 :

Les Etats-Unis resteront maîtres de l’échiquier...

Les Etats-Unis, quel que soit leur Président, cherchent avant tout à relancer leur propre économie. Le retour à l’emploi et l’activité sous toutes ses formes est leur priorité numéro un. Le Congrès américain a défini dans le « Federal Reserve Act » trois objectifs : le plein emploi, la stabilité des prix et des taux d’emprunt modérés.

L’épisode du « shutdown » et le « scandale des écoutes », comme les négociations troublantes du « TTIP ou TAFTA » n’altèrent en rien la position de leader mondial des Etats-Unis. Ils savent qu’ils demeureront pour un long moment encore les « maîtres de l’échiquier »...

Et ce n’est pas l’épiphénomène politique du relèvement du plafond de la dette qui peut les déranger !

Club Espace 21

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012