Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est bimensuelle...
Accueil du site > PROPOS DE PRESSE > Juin 2015> Fillon appelle l’Europe à se « révolter » contre la suprématie du (...)

Juin 2015

Fillon appelle l’Europe à se « révolter » contre la suprématie du dollar

juin 2015


du 17/06/2015 par 20 minutes avec l’AFP

L’ancien Premier ministre François Fillon a critiqué mercredi le traité transatlantique, pas ratifiable en l’état selon lui, et appelé l’Europe à « se révolter » contre la suprématie du dollar, dans un entretien à l’hebdomadaire Valeurs Actuelles.

« Il y a aujourd’hui dans ce traité deux ou trois sujets qui, pour moi, rendent impossible sa ratification par la France. Principalement le recours aux tribunaux d’arbitrage », a-t-il dit. « C’est un moyen pour les Américains d’éviter d’être confrontés à nos systèmes judiciaires nationaux », a-t-il avancé.

« Les Américains exportent et imposent leur législation »

« Compte tenu du poids de la puissance économique américaine, je doute que ces tribunaux d’arbitrage soient indépendants des États-Unis », a-t-il ajouté. « C’est pourquoi il est hors de question pour la France de ratifier ce traité en l’état », a-t-il conclu.

« Aujourd’hui, la quasi-totalité des transactions dans le monde se fait en dollar. À travers cette suprématie de leur monnaie, les Américains exportent et imposent leur législation. L’Europe devrait se révolter », a-t-il lancé.

Ainsi, pour lui l’amende infligée à BNP Paribas « est, sur le plan du droit international, incompréhensible. Il s’agissait de transactions qui n’avaient rien à voir avec les États-Unis, qui n’engageaient pas leurs intérêts directs ».

« Une forme d’emprise des Etats-Unis »

« Rien n’interdisait à BNP Paribas de libeller les contrats qu’elle faisait en euros. Elle avait tout à fait la possibilité de le faire. Mais si une grande banque internationale essaie de s’émanciper du dollar, elle est immédiatement "black listée" aux États-Unis et fait l’objet de tout une série de procédures pour la mettre à genoux », a-t-il protesté.

Il préconise « d’imposer la monnaie européenne comme une monnaie de règlement et une monnaie de réserve ». « L’Europe a d’autant plus intérêt à le faire et à le faire vite que la Chine est en train de revendiquer pour le yuan le statut de monnaie de réserve », a-t-il argumenté.

Il dénonce au total « une forme d’emprise des Etats-Unis sur l’Europe qui n’est plus acceptable et qui ne correspond plus ni à l’état des forces ni à la réalité du monde ».

A suivre dans 20 minutes

Commentaire CE21 :

Ces commentaires ne font que confirmer la domination planétaire des "lobbyings", politiques, économiques et financiers. N’oublions pas le fait que l’UE et la France, entraînées par l’Allemagne, vont finir par céder et signer un accord de libre-échange (TTIP) avec les Etats-Unis eux-mêmes, sans parler de l’autre accord en cours avec le Canada, lui-même lié par l’ALENA aux Etats-Unis et des projets à l’étude avec le Japon, etc...

Au plan mondial, le "Trade Facilitation Agreement" (TFA) est déjà en route depuis février 2013, validé en décembre 2014, dans le cadre du WTO (World Trade Organization) !

Club Espace 21

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012