Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est bimensuelle...
Accueil du site > ÉDITORIAL> Le système, tout le monde en parle...

ÉDITORIAL

Le système, tout le monde en parle...

juillet 2012


Le système, tout le monde en parle, mais de quoi s’agit-il ? Tous en subissent ses effets. Pour s’en convaincre, il suffit d’apporter quelque attention aux divers commentaires et réflexions au travers des médias ou à la table d’un café. Le système est responsable de tous les maux, surtout en période de crise. Toute action envisagée contre le système est vaine et à l’avance vouée à l’échec. Chercher à isoler un des sous-ensembles du système pour mieux lutter contre lui revient à se battre contre des moulins à vent…

Indiscernable, insaisissable et incontournable, le système est partout présent. Il dépend du passé, de l’histoire, de la culture et de la structure du milieu ainsi que des femmes et des hommes qui le constituent. Le système sert d’environnement et de référence à une multitude d’individus ayant des origines et des cultures différentes, occupant des fonctions et des responsabilités diverses, dans tous les domaines professionnels. Les médias et les politiques (majorité ou opposition) loin d’échapper à la règle l’entretiennent. D’un endroit à l’autre la perception n’est pas la même, mais le concept de système existe. C’est lui qui détermine, l’atmosphère, le climat et l’ambiance des relations de travail. Sa confusion, liée à sa complexité, vient du fait que par définition le système est contenu dans un milieu clos aux parois poreuses. Les informations et interférences externes peuvent le pénétrer, mais a priori l’information contrôlée ne sort du système que par la voix officielle.

À titre d’exemple, les éditorialistes, politiques ou économistes, les polémistes ou les débatteurs entretiennent ce système qui leur donne toute satisfaction. L’incompétence de certains comme la suffisance d’autres le prouve, faisant du tort aux quelques journalistes de qualité encore dans le circuit. Tous profitent des parois indéformables du système pour se protéger, se valoriser et s’auto-coopter. Véritable « cluster », ce milieu est opaque pour toute personne extérieure au système qui tente de s’en rapprocher et indéfinissable pour d’autres. En période de difficultés, le système s’alimente lui-même en interne, c’est-à-dire en vase clos. Il est le principal lieu d’échanges, de manipulations et de langue de bois. Savamment alimenté, ce lieu devient une source de rumeurs. Toujours perçu comme un frein, comme un obstacle à la vérité, à la décision et au progrès, le système est un mal universel inévitable. Il touche, dans un esprit clanique, principalement les milieux professionnels, associatifs, culturels, économiques et sociaux, financiers, de gouvernance politique et, bien entendu, le cercle des médias qui, loin d’y échapper, l’entretient…

Club Espace 21

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012