Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est bimensuelle...
Accueil du site > PROPOS DE PRESSE > Décembre 2014> Un irresponsable nommé Gattaz

Décembre 2014

Un irresponsable nommé Gattaz

décembre 2014


du 04/11/2014 par Mathieu Croissandeau

L’attitude du Medef est une aberration, puisqu’elle revient à s’enfermer dans des postures corporatistes que le patronat ne cesse de dénoncer chez les autres.

Il geint, il crie, Pierre Gattaz. C’est même à ça qu’on le reconnaît. Patron "de combat", (depuis 2013), il dirige son organisation à coups de canon et de sifflet… Il a mobilisé ses troupes toute la semaine pour exprimer le ras-le-bol - ou "l’exaspération", comme il dit - des chefs d’entreprise "asphyxiés".

Dans de nombreux pays d’Europe, les organisations patronales savent défendre leurs intérêts. Mais elles se montrent aussi capables de voir plus loin que le bout de leur nez. Le Medef de Pierre Gattaz, lui, se contente de la grille de revendications la plus binaire qui soit…

Cela a sans doute le mérite d’être simple à assimiler par les foules d’entrepreneurs en colère… Dans toute démocratie moderne, c’est avec les organisations patronales et syndicales que s’élabore le droit social, on ne peut qu’être frappé par l’indigence de la pensée du patronat français. Pin’s à la boutonnière et index levé, le patron des patrons a fait du tonitruant une marque de fabrique…

Le bras de fer engagé par Pierre Gattaz est avant tout un bras d’honneur à tous les contribuables. Alors que la nation tout entière vient de lui signer un colossal chèque en blanc, faisant le pari que les baisses de charges d’aujourd’hui seront les emplois demain…

A suivre sur L’Obs

Commentaire CE21 :

Un point de vue partagé. Nous constatons depuis 2013, un va & vient d’hypocrisie entre les syndicats, le patronat (Medef en tête) et le gouvernement. Le « je t’aime, moi non plus » est à l’ordre du jour. Ce qui est invraisemblable, c’est que chacun d’entre eux prétend être représentatif. Tout est relatif. Pierre Gattaz, un pin’s à la boutonnière, en se moquant de tous, prétend créer 1 million d’emplois en 3 ans ! Peut-être attend-t-il que ceux-ci soient payés par le contribuable. La politique de l’offre quand il n’y a plus de demande, c’est aussi un problème…

Club Espace 21

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012