Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est bimensuelle...
Accueil du site > PROPOS DE PRESSE > Novembre 2014> Draghi : pour sauver l’euro, il va falloir sacrifier vos salaires (...)

Novembre 2014

Draghi : pour sauver l’euro, il va falloir sacrifier vos salaires !!

novembre 2014


du 28 novembre 2014 par Charles Sannat

Alors que les deux économistes franco-allemands viennent de rendre leur rapport appelant à nouveau à l’idée de « dérégulation » au sens large… Le coup de grâce a été porté par Mario Draghi, notre grand timonier monétaire à la barre de la BCE. Les propos de Draghi révèlent également la pensée réelle de ceux qui nous dirigent.

Nos dirigeants, eux, ont besoin de l’onction populaire à travers les élections et les votes qui ne sont, hélas, plus qu’un alibi à la démocratie et sont obligés à une certaine forme d’hypocrisie… Organiser une dévaluation compétitive géante non pas monétaire mais salariale… Or le coût du maintien de la monnaie unique c’est aussi bien des coûts économiques, que des coûts en perte de croissance ou encore de coûts sociaux…

Sans ajustement monétaire, il ne reste que l’ajustement des salaires. Sans souveraineté monétaire, la seule façon relativement rapide de retrouver la compétitivité, c’est de baisser les salaires comme cela a été fait en Grèce et en Espagne.

Il y a donc un énorme trou dans l’équation économique posée par Mario Draghi et généralement par les autorités européennes, et la seule variable d’ajustement capable d’équilibrer l’équation de Draghi c’est la paupérisation massive des peuples d’Europe. Cela fait 7 ans que le mouvement a commencé. Il va se poursuivre.

A suivre sur Economie matin

Commentaire CE21 :

Monsieur Draghi, où allez-vous ? Vous êtes conscient de la morosité de l’Union européenne et de la zone euro. Vos homologues à la tête des grands organismes financiers internationaux indépendants vous sollicitent pour sortir de cette impasse d’austérité. Mais vous n’êtes pas maître de vos décisions. Alors baisser les salaires pour sauver l’euro est votre solution ? Vous le savez, c’est l’emploi qu’il faut sauver et l’activité qu’il faut stimuler. Or le choix qui vous est imposé vous conduit à privilégier un Euro sans europe…

Jacques Martineau

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012