Un espace de communication... Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, l’avis des lecteurs, c’est au quotidien..., la “Lettre” mensuelle...

À LA UNE

À LA UNE

mai 2019


EDITORIAL

Croissance revue à la baisse dans la zone euro… Cette année, les prévisions des économistes sont relativement pessimistes. La France ne peut pas s’auto satisfaire en permanence ! La croissance dans la zone euro est pointée du « doigt ». Malgré les tensions économiques qui persistent Outre-Atlantique, en particulier avec la Chine et plus récemment avec l’Iran, le FMI affirme qu’en plein Brexit, « l’Europe tire la croissance vers le bas. » Et pourtant, en termes de PIB, c’est l’ensemble de l’Union européenne qui occupe la deuxième place mondiale, devancée par les Etats-Unis et devant la Chine.

A LA UNE

Chômage : la fausse « bonne » nouvelle ! A en croire les statistiques, le taux de chômage baisserait ! En fait, plus de 6,5 millions de personnes sont inscrites à Pôle emploi. Près de 3 millions d’inactives (catégorie A) sont indemnisées. Le taux de chômage « moyen » calculé par l’Insee, se situerait à 8,8% aujourd’hui. Sur 29 millions, plus de 6,5 millions de personnes sont inscrites à Pôle emploi, le taux de « sans-emploi » estimé dépasse les 22% ! Ne pas se tromper d’indicateurs, pour comprendre. La France est toujours en « recherche d’emploi ». Le taux réel d’emploi (officiel) est voisin de 65%. Il atteindrait 66,7% en 2020. Ne jamais oublier que c’est l’activité qui crée l’emploi et non l’inverse.

THEMES

Une Union européenne réduite à deux… encore pour combien de temps ? Le leurre de ce ménage à deux est accepté et très bien entretenu. On oublie l’essentiel, l’origine du couple franco-allemand qui est passé d’un accord historique à une relation d’émotion pour devenir une juxtaposition de rendez-vous coutumiers qui se banalisent. On a trop souvent tendance à oublier que cette Union rassemble 27 pays, Brexit oblige, dont 19 d’entre eux appartiennent en plus à une zone euro, à monnaie unique. Il va de soi que ce montage, privilégiant la relation bilatérale ne pourra pas s’éterniser sans contribuer à l’explosion de l’Union européenne.

Nouveaux élus, « Hauts » fonctionnaires et Responsables publics : assez d’amateurisme ! Tout bouge. Les « Têtes » changent, en politique et dans les « sphères » publiques. Ce « turn-over » permanent à « Haut » niveau requiert une attention particulière qui devrait exclure l’amateurisme. Incompétence et d’inexpérience sont devenues « monnaie courante ». Ce mal profond ne cesse de se développer pour satisfaire une politique de « passe-droit ». Avec une « compétence par attribution », liée à leur « pouvoir de position », les élus ne sont pas épargnés.

Indice des prix, coût de la vie, euro, inflation ? Des chiffres à déchiffrer... Aujourd’hui, où en sommes-nous ? Quelle fiabilité accorder à l’indice des prix à la consommation, calculé par l’INSEE (IPC), harmonisé (IPCH) pour faciliter les comparaisons dans l’UE ? Déjà contesté en France par des organismes indépendants, il est utilisé pour calculer l’inflation et estimer le coût de la vie ? Quelle est et quelle a été l’influence réelle de Bruxelles et de l’euro sur les prix à la consommation et sur les marchés français tant à l’import qu’à l’export ?

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012