Un espace de communication... Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, l’avis des lecteurs, c’est au quotidien..., la “Lettre” mensuelle...
Accueil du site > ARTICLES DE PRESSE > Mai 2020> Danemark, Autriche, Allemagne : un déconfinement sans deuxième vague pour le (...)

Mai 2020

Danemark, Autriche, Allemagne : un déconfinement sans deuxième vague pour le moment

mai 2020


Du 24/05/2020 par Michaël Bloch pour Le JDD

Dans les pays européens qui ont entamé le déconfinement avant la France, la deuxième vague n’a pas eu lieu. Le nombre de nouveaux cas est même en baisse.

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé que l’hypothèse d’une deuxième vague de l’épidémie n’est pas à exclure. Les données venues du reste de l’Europe sont néanmoins plutôt rassurantes dans les pays qui ont entamé leur déconfinement avant nous. Voici ce que l’on sait.

En Allemagne, le déconfinement est une réussite

Jusque ici, tout va bien. L’Allemagne, qui a été moins touchée que la France par la pandémie, a entamé son déconfinement le 20 avril en autorisant la réouverture des magasins d’une surface inférieure à 800 mètres carrés. Les lycées ont rouvert le 4 mai. Les coiffeurs également. Et le taux de contagiosité (R0) reste pour le moment maitrisé. Mieux, il atteint aujourd’hui 0,65 contre 0,8 à l’orée du déconfinement. Autrement dit, 100 malades n’infectent plus que 65 personnes, contre 80 le 19 avril. Pour rappel, l’épidémie est considérée comme contenue quand le R0 est inférieur à 1.

Le nombre de nouveaux cas quotidiens est également passé sous les 1.000 alors qu’on en comptait plus de 2.000 le 19 avril. Face à ces bons résultats, l’Allemagne a décidé d’accélérer le déconfinement et de permettre la reprise du championnat allemand de football à la mi-mai, ainsi que la réouverture des restaurants et des hôtels. En Allemagne, plus de 7.000 personnes sont morts du Covid-19 pour une population de 83 millions d’habitants.

En Autriche, l’assouplissement des restrictions se poursuit

En Autriche, le déconfinement a été entamé le 14 avril. Les petits commerces ont rouvert. Puis ce fut au tour des autres magasins samedi 2 mai. De nombreux salariés sont de retour dans leurs entreprises, même si le télétravail reste encouragé, et la fréquentation des transports communs a nettement augmenté. Le nombre de nouveaux cas journaliers est toutefois en forte baisse. L’Autriche est passée de 185 nouveaux cas le 14 avril à 41 aujourd’hui.

Le gouvernement a donc décidé le 5 mai de poursuivre l’assouplissement des restrictions. Les cafés et restaurants rouvriront le 15 mai. Après la rentrée lundi 4 mai des élèves de terminale, la plupart des autres classes reprendront le 18 mai. 609 personnes sont décédées du Covid-19 dans ce pays de 8,8 millions d’habitants.

Au Danemark, le nombre de nouveaux cas journaliers baisse

Le Danemark a été l’un des premiers pays européens à se déconfiner avec l’Autriche. Dès le 15 avril, le gouvernement a autorisé la réouverture des crèches, des écoles maternelles et primaires, suivi de la réouverture de certains petits commerces tels que les coiffeurs. Mais ce début de déconfinement n’a pas fait repartir l’épidémie. Le nombre de nouveaux cas journaliers est, en effet, passé de 170 à 117 entre le 15 avril et le 6 mai. Selon un rapport de l’Autorité de contrôle des maladies infectieuses (SSI) rendu public mercredi, le taux de reproduction, ou taux d’infection, de la maladie, a augmenté, passant de 0,6 à 0,9. Mais il reste en dessous de la barre fatidique de 1. "Un taux de reproduction inférieur à 1 signifie que la récurrence de la maladie est en baisse", précise le SSI.

Le gouvernement envisage donc de rouvrir les collèges et les lycées. Les lieux de culte, les centres commerciaux, les bibliothèques, les zoos, les bars et les cafés pourraient également obtenir l’autorisation de fonctionner à nouveau. L’épidémie a fait 506 morts dans un pays de 5,8 millions d’habitants.

à suivre dans le JDD

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012