Un espace de communication... Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, l’avis des lecteurs, c’est au quotidien..., la “Lettre” mensuelle...
Accueil du site > PROPOS DE PRESSE > Février 2019> L’UE envisage un report du Brexit jusqu’en 2021

Février 2019

L’UE envisage un report du Brexit jusqu’en 2021

février 2019


Du 24/02/2019 par Anne Rovan avec Reuters pour LE FIGARO.fr

Brexit : les discussions patinent, le scénario du report évoqué. Theresa May était à Bruxelles mercredi soir pour rencontrer Jean-Claude Juncker. Le rendez-vous n’a débouché sur aucune avancée.

Bruxelles aura fait preuve d’une infinie patience vis-à-vis des Britanniques. Tandis que le président du Conseil Donald Tusk publie à intervalles réguliers des messages agacés sur Twitter, Jean-Claude Juncker a endossé le costume du « good cop » (...)

La situation est bloquée depuis ce Conseil du 25 novembre dernier au cours duquel les Vingt-Huit avaient avalisé l’accord de retrait et la déclaration politique sur la relation future entre l’Union et le Royaume-Uni, le président de la Commission a reçu mercredi soir Theresa May pour une énième discussion (...)

À moins d’un mois et demi du Brexit prévu le 29 mars et alors que la probabilité d’un « no deal » augmente chaque jour un peu plus, le scénario d’un éventuel report de la sortie du Royaume-Uni s’installe à Bruxelles. « Si la Grande-Bretagne ne prépare pas une option raisonnable dans les temps, il est toujours possible d’étendre ces négociations (...)

Une manière d’inviter Theresa May à réfléchir à cette option alors que celle-ci souhaite au contraire agiter le risque du « no deal » pour faire plier les brexiters ? Bien évidemment. Michel Barnier aurait même évoqué le sujet en début de semaine avec le ministre britannique en charge du Brexit Stephen Barclay. Mais celui -ci aurait répondu au négociateur en chef que le gouvernement britannique ne voulait pas de report du Brexit (...)

Néanmoins, les dirigeants européens étudient au plus haut niveau la possibilité de reporter le Brexit jusqu’en 2021 si la première ministre britannique, Theresa May, ne parvient pas à faire adopter par le Parlement de Westminster l’accord qu’elle a négocié avec Bruxelles, rapporte dimanche le Guardian en citant des sources européennes.

Theresa May a annoncé dimanche que l’accord de sortie de l’UE, qu’elle s’est engagée à renégocier après son rejet par le Parlement le mois dernier, ne serait pas soumis de nouveau au vote mercredi prochain, comme attendu, mais "d’ici au 12 mars", soit 17 jours seulement avant la date du Brexit.

Vivement critiquée par l’opposition travailliste après ce nouveau report, la Première ministre pourrait envoyer lors des débats qui auront lieu cette semaine au Parlement le signal qu’elle est disposée à écarter l’hypothèse d’une sortie sans accord ("no deal"), dont ne veulent ni les parlementaires, ni les milieux d’affaires, a rapporté dimanche soir la BBC en citant une source gouvernementale.

à suivre dans Le FIGARO.fr

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012