Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est mensuelle...
Accueil du site > PROPOS DE PRESSE > Novembre 2018> La France compte moins d’entreprises en forte croissance que la moyenne (...)

Novembre 2018

La France compte moins d’entreprises en forte croissance que la moyenne européenne

novembre 2018


Du 14/11/2018 par Guillaume de Callignon pour Les Echos

Selon une étude de l’Insee publiée ce mercredi, 8,6 % des entreprises en France étaient des entreprises en forte croissance en 2015, contre 9,9 % en moyenne en Europe. Mais les effectifs de ces entreprises ont bondi dans l’Hexagone depuis 2012.

La France compte un peu moins d’entreprises en forte croissance que les autres pays européens. Selon une étude de l’Insee, publiée ce mercredi, en 2015, dans les pays de l’Union européenne, en moyenne 9,9 % des entreprises étaient des sociétés en forte croissance, contre seulement 8,6 % dans l’Hexagone.

La France comptait à cette date 15.000 entreprises en forte croissance. Par ce terme, l’Insee entend les entreprises dont le taux de croissance annuel moyen sur trois ans des effectifs salariés est supérieur à 10 % et qui avaient un effectif de 10 salariés ou plus au début de la période étudiée. Il ne s’agit donc pas uniquement de « start-up », même si les entreprises en forte croissance sont majoritairement de jeunes structures.

540.000 emplois en plus en trois ans

Ainsi, 45 % d’entre elles avaient moins de dix ans d’ancienneté en 2012, contre 26 % dans l’ensemble des entreprises de 10 salariés ou plus des secteurs marchands hors agriculture dans l’Hexagone. Et les entreprises en forte croissance n’appartiennent pas toutes au secteur de l’Internet. Certes, 16,6 % d’entre elles avaient une activité liée à l’information et la communication mais 10 % faisaient partie du secteur du transport et des entrepôts, et autant appartenaient aux activités financières et immobilières.

En 2015, les entreprises en forte croissance en France employaient 1,17 million de salariés, un chiffre en hausse de 85 % par rapport à 2012 ! La hausse du nombre de postes atteint donc 540.000 en seulement trois ans. Il s’agit d’emplois créés ou faisant partie de sociétés rachetées par ces entreprises. Pas mal quand on sait que, lors de ces trois années, l’ensemble des entreprises de plus de 10 salariés ont vu, elles, leur nombre d’emplois grimper de 100.000 postes.

Le concept utilisé par l’Insee le plus proche des « start-up » est celui de « gazelles ». Ce sont des entreprises en forte croissance, âgées de quatre ou cinq ans en 2015. Elles employaient cette année-là 60.000 salariés, soit le double du nombre de travailleurs trois ans auparavant.

à suivre dans Les Echos

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012