Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est bimensuelle...
Accueil du site > PROPOS DE PRESSE > Juin 2018> Pensions de réversion : Comment rendre ces pensions de retraite « plus justes (...)

Juin 2018

Pensions de réversion : Comment rendre ces pensions de retraite « plus justes et efficaces » ?

juin 2018


25/06/18 par Oihana Gabriel pour 20 minutes

RETRAITE : Bruno Le Maire a assuré dimanche que le gouvernement ne souhaitait pas supprimer ces pensions de réversion mais les harmoniser... Ces pensions sont versées au conjoint survivant après le décès de son mari ou, plus rarement, de sa femme.

Comment ? Pas de réponse concrète pour le moment. 20 Minutes a tenté d’y voir clair en répondant à cinq questions…

Qui touche aujourd’hui une pension de réversion ?

Selon la dernière étude de la Drees, en 2012, 4,3 millions de retraités perçoivent une pension de réversion. Et 90 % sont des femmes. Parmi eux, 1,1 million ne perçoivent pas de pension de droit direct (...) Avec des situations disparates : 10 % des femmes percevant un droit dérivé reçoivent moins de 125 euros. À l’inverse, les 10 % de femmes percevant les droits dérivés les plus élevés touchent plus de 1.185 euros par mois.

Quelles sont les conditions pour toucher une pension de réversion ? Les conditions diffèrent selon les régimes de retraite. Les veufs et veuves qui dépassent en 2018, 20.550,40 euros de revenus annuels bruts n’y ont pas droit (…) La pension de réversion tourne autour de 54 % du montant de la retraite du défunt.

Dans la fonction publique, les conditions sont moins sévères : pas de limite d’âge, pas de condition de ressources, avec 50 % de la pension de retraite du défunt (…)

Pour les régimes de retraite complémentaire (Agirc-Arcco), l’âge minimal est encore différent (...) ainsi que le montant : 60 %, encore une fois sans plafond de ressources.

Que propose le gouvernement ?

Les propos restent flous (…) A ces injustices s’ajoute une complexité, importante, lorsque le conjoint décédé a été affilié à plusieurs régimes de retraite. Chaque régime a son propre calcul et ses propres critères d’attribution.

Comment rendre ces pensions de réversion plus « justes et efficaces » ?

« Le système actuel est peu équitable et trop complexe », corrobore Philippe Crevel, directeur du Cercle des Economistes. (…) Aujourd’hui la différence de revenus entre les femmes et les hommes à la retraite atteint 40 % avant réversion et 25 % après (…) Mais l’économiste ajoute qu’une réforme permettrait aussi de se mettre en conformité avec le droit européen (…)

Est-ce que l’Etat va réellement économiser ?

L’option de supprimer les pensions de réversion n’étant pas sur la table, cette remise à plat permettra-t-elle de renflouer les caisses ? (…) Le Haut-Commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye a assuré que l’objectif serait bien d’harmoniser les règles, mais « à enveloppe constante ».

« Aujourd’hui, les pensions de réversion coûtent cher : 35 milliards d’euros, reprend Philippe Crevel. On peut supposer que le gouvernement veut plafonner autour d’une enveloppe de 30 milliards ou au moins ne pas voir l’enveloppe s’envoler.

à suivre dans 20 minutes

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012