Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est bimensuelle...
Accueil du site > PROPOS DE PRESSE > Mai 2017> Le second tour de la présidentielle 2017 en 8 chiffres

Mai 2017

Le second tour de la présidentielle 2017 en 8 chiffres

mai 2017


Du 08/05/2017 par Adrien Sénécat, Maxime Vaudano et Eléa Pommiers pour Le Monde

Emmanuel Macron a été élu président de la République, dimanche 7 mai.

Nombre de voix, votes blancs, score du FN… analyse des résultats en huit chiffres. Analyse des résultats en huit chiffres.

* 66,06 % : le score de Macron

Emmanuel Macron remporte une large victoire face à Marine Le Pen en réunissant près de 66,06 % des suffrages exprimés, selon les estimations Ipsos-Sopra Steria pour Le Monde, Radio France et France Télévisions. Il s’agit du deuxième score le plus important depuis le début de la Ve République, le plus élevé étant celui de Jacques Chirac en 2002 face à Jean-Marie Le Pen (88,21 %).

* 20,7 millions : le nombre de voix obtenues par le vainqueur

Selon les estimations, Emmanuel Macron a remporté l’élection présidentielle avec 20,7 millions de voix, soit 43,6 % des inscrits sur les listes électorales. Il obtient donc une majorité relative quand Jacques Chirac réunissait plus des deux tiers des électeurs en 2002. La barre de la majorité absolue des inscrits n’a cependant été franchie qu’une seule fois sous la Ve République. Emmanuel Macron est ainsi aussi « bien élu » que Nicolas Sarkozy en 2007 et François Mitterrand en 1981 ; et mieux élu que François Hollande en 2012 (39 %).

* + 42 points : la progression de Macron entre les deux tours

En passant de 24 % à plus de 65 % des suffrages, le candidat d’En marche ! a conquis 12 millions de voix en deux semaines. S’il s’agit de l’une des plus fortes progressions pour un candidat au second tour sous la Ve République, elle reste largement inférieure à celle de Jacques Chirac en 2002, qui avait gagné plus de 60 points grâce au front républicain.

Marine Le Pen, elle, a gagné 13 points et 3 millions de voix entre les deux tours – bien plus que son père, qui n’en avait conquis que 700 000 supplémentaires il y a quinze ans.

* 25,4 %, la plus forte abstention au second tour depuis 1969

Seuls 74,6 % des électeurs sont allés voter dimanche 7 mai. C’est le plus mauvais total pour un second tour d’une élection présidentielle depuis la victoire de Georges Pompidou, il y a 48 ans. A l’époque, seuls 68,85 % des votants s’étaient déplacés pour départager les deux finalistes.

* 11,5 % : les votes blancs et nuls à un niveau record

Selon les estimations, le nombre de bulletins blancs et nuls a grimpé en flèche au second tour : 4,2 millions d’électeurs se sont déplacés sans voter ni pour Emmanuel Macron ni pour Marine Le Pen, soit environ 12 % des votants. D’ordinaire, seuls 4 à 6 % des électeurs font ce choix pour un scrutin comparable.

* Les « ni-ni » pèsent un tiers des inscrits sur les listes

Si l’on additionne les 12 millions d’abstentionnistes et les 4,1 millions de bulletins blancs et nuls, on arrive à un total de 16,1 millions d’électeurs qui n’ont voté pour aucun des deux candidats au second tour. Soit près de 34 % du total. C’est moins que le score d’Emmanuel Macron (43,63 %), mais plus que celui de Marine Le Pen (22,42 %).

* 10,6 millions : le record de voix du FN

Jamais dans son histoire le Front national n’avait réuni autant de bulletins : près de 10,6 millions, selon les résultats quasi-définitifs du ministère de l’intérieur. C’est très au-dessus de ses précédents records lors d’une présidentielle (7,6 millions au premier tour cette année et 6,4 millions en 2012) et près du double des 5,52 millions de suffrages obtenus par Jean-Marie Le Pen en 2002. Le Front national bat également son record de voix toutes élections confondues, puisque le précédent datait, avant cette année, des régionales 2015 (6,8 millions).

* 39 ans : l’âge d’Emmanuel Macron

En accédant à l’Elysée à moins de 40 ans, Emmanuel Macron devient le plus jeune président de la République française depuis 1848. Si quatre chefs d’Etat sont aujourd’hui plus jeunes que lui dans le monde, il peut se targuer d’être le plus jeune chef d’Etat démocratiquement élu actuellement en fonction.

A suivre dans Le Monde

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012