Meilleurs voeux pour 2019... Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est mensuelle...

ÉDITORIAL n° 117

Déjà parus

Europe ! Europe ! Faut-il encore savoir de quoi on parle ?

« Mal nommer les choses » ajoute à la confusion...

janvier 2019

« Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde » disait Albert Camus. Disons en le paraphrasant que « Mal nommer les choses », c’est provoquer une incompréhension à la source de tous les conflits. Les médias, sciemment ou pas, (on ne sort de l’ambiguïté qu’à son détriment) emploient (...)

   

A LA UNE


La gouvernance des « grands ensembles » ou l’illusion d’un « nouveau monde » !

Face aux enjeux, il n’y a plus de place pour les « amateurs » !

janvier 2019

Depuis des dizaines d’années, la gouvernance des « grands ensembles » a très peu évolué. Sont concernées des holdings et des grands groupes, certaines entreprises publiques comme de nombreux organismes, institutions ou « hautes » administrations tentaculaires. A tous les niveaux, le choix des « hommes », (...)

   

THÈMES


Seul dénominateur commun des « Gilets jaunes » : l’amélioration du « pouvoir d’achat » et du « reste à vivre »...

Les grands « absents » du débat : le chômage et l’emploi !

décembre 2018

Que réclament les « Gilets jaunes », au nom de beaucoup de « Français », eux-mêmes stimulés par leurs revendications et les manifestations spontanées pour porter ce message ? Pour une grande majorité, ils n’y arrivent plus, quelles qu’en soient les raisons évoquées (impôts, taxes, logement, électricité, (...)

   
L’Ecologie du « tout » électrique : un « non-dit » bien entretenu !

Une incompatibilité originelle qui a du mal à être reconnue…

novembre 2018

Le « tout » électrique comme le moyen de « mobilité » de l’avenir suscite en coulisses de nombreuses controverses en particulier dans le monde scientifique. C’est pourquoi, Club Espace 21 a souhaité faire le point sur la question. Cet aperçu, tient lieu d’une première et rapide synthèse sur les (...)

   
Et si Theresa May avait raison ? (2ème et dernière partie)

Autres arguments difficiles à contester et à prendre en compte...

novembre 2018

Dans une première partie, nous avons essayé de comprendre les deux premières motivations du Royaume-Uni qui touchent aussi bien à l’immigration (1) qu’à l’hégémonie allemande (2) principalement dans le domaine de l’économie. Nous poursuivons dans cette deuxième et dernière partie, en traitant des (...)

   

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012